Thierry Bolloré démissionne de Jaguar Land Rover

Dernière mise à jour : 16 novembre 2022

A peine 2 ans après avoir pris les fonctions de directeur général (CEO) de Jaguar Land Rover, Thierry Bolloré a démissionné de son poste pour « raisons personnelles », a annoncé l’entreprise.

Passé par Renault, où il exerçait les mêmes fonctions dans l’après-Ghosn, Thierry Bolloré était arrivé à la tête de Jaguar Land Rover en juillet 2020. En février 2021, il avait présenté le plan « Reimagine » (lire notre article) qui devait ancrer les deux marques dans un futur électrifié, surprenant néanmoins avec l’annonce de l’arrêt de la nouvelle Jaguar XJ, pourtant électrique et sur le point d’être commercialisée.

Depuis, Jaguar Land Rover s’est heurté à la crise des semi-conducteurs, comme toutes les entreprises du marché, mais est particulièrement impactée par cette crise, n’ayant pas réussi aussi bien que les autres constructeurs à diversifier ses sources d’approvisionnement. Les délais de livraison (plus d’un an sur certains modèles, d’autres étant temporairement suspendus) restent courants chez le constructeur, tandis que lors de la présentation de ses derniers résultats financiers ces derniers jours, la société accusait un 7ème trimestre consécutif de pertes, avec près de 173 millions de livres (£) de pertes sur les mois de juillet, août et septembre.

S’il ne quittera la société qu’au 31 décembre prochain, Thierry Bolloré est remplacé dans ses fonctions avec effet immédiat par Adrian Mardell, l’actuel directeur financier, qui assumera le rôle de CEO par intérim en attendant qu’un remplaçant soit formellement annoncé.

Sources : Sources : Automotive News, Reuters 

Dans la même thématique...

Informations d’identification Rover P5

Dernière mise à jour : 7 octobre 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.