Retour sur l’édition 2015 de Pride of Longbridge

0 51

Le plus grand rassemblement de véhicules British Leyland/Rover en Europe avait lieu ce weekend à Longbridge, comme chaque année. Le BCCRC était présent.

La Rover 216i Cabriolet de Lionel

La Rover 216i Cabriolet de Lionel, en attente au ferry-port de Calais

Lionel et Nicolas, membres du BCCRC basés respectivement à Marseille et en région parisienne, ont en effet fait le voyage au volant de leurs Rover 216i Cabriolet et Rover 75, afin de rejoindre les centaines de voitures prévues sur la pelouse de Cofton Park samedi 18 avril, en face de l’usine de Longbridge, aujourd’hui siège de MG Motor UK.

La Rover 75 de Nicolas

La Rover 75 de Nicolas, en attente au ferry-port de Calais

Histoire de profiter au maximum du voyage, notre groupe profita de la journée de vendredi pour s’arrêter au musée Heritage Centre de Gaydon, point de passage obligé pour tout amateur de voitures britanniques. Pour illustrer les 10 ans de la faillite de MG Rover, la toute dernière Rover produite, une 75 CDTi de couleur Firefrost Red, était mise en avant dès l’entrée du musée. Le manque de place dans le musée est désormais criant et la construction en cours d’une extension est la bienvenue, afin d’accueillir les collections non encore exposées. Au détour de la visite, un coup d’oeil à travers la fenêtre de l’atelier du musée permet parfois de faire des rencontres inattendues. Cette fois-ci, c’est la Rover BRM qui se refaisait une beauté.

Au sortir de Gaydon, direction Longbridge où nous décidons de poser devant les grilles de l’usine de Longbridge, siège de MG Motor UK. C’est sur ce site qu’a été produite la Rover 216i Cabriolet, une sorte de retour à la maison en quelque sorte.

IMG_1016

L’enseigne a (un peu) changé depuis 10 ans

Lionel pose avec sa 216i Cabrio devant les grilles de Longbridge

Lionel pose avec sa 216i Cabrio devant les grilles de Longbridge

Le lendemain, direction Cofton Park, en face de ce même site, pour le rassemblement Pride Of Longbridge. Une vision toujours aussi impressionnante quant au nombre de véhicules exposés. Et même si les « modernes », couvrant les 30 dernières années de Rover Group puis MG Rover, sont les plus visibles, nombre d’anciennes sont aussi présentes. Parmi les véhicules rares présents ce jour, un break Rover P6 V8 carrossé par FLM Panelcraft (baptisé Estoura), fabriqué à moins de 200 exemplaires.

Enfin, le weekend se termine le lendemain avec la visite de XPart, organisée par le club anglais 75&ZT Enthusiasts. L’occasion de comprendre le fonctionnement du fournisseur de pièces détachées pour véhicules MG et Rover, son engagement à continuer à supporter nos véhicules aussi longtemps que possible, y compris en refabriquant certaines pièces auparavant indisponibles.

[envira-gallery id= »3724″]

Rendez-vous est déjà pris pour l’édition 2016!

Publier une réponse

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

Protection anti-spam, merci de compléter la réponse * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.