Dans les kiosques : Rover P4 dans L’Aventure Automobile n°6

La Rover P4 est à l’honneur du dernier opus de l’Aventure automobile (n°6) de février-mars-avril 2019.

Fondé par l’ancienne équipe de feu le magazine Automobilia (Marc-Antoine Colin, Patrick Lesueur…), l’Aventure automobile, lancé il y a tout juste un an et demi, se consacre à l’histoire automobile, ses constructeurs (petits ou grands), ses modèles phares ou confidentiels, avec des documents d’époque, sur la période des trente glorieuses essentiellement. Ce même concept avait fait les beaux jours d’Automobilia durant de nombreuses années.

Sur 10 pages, l’auteur Dimitri Urbain, connu pour ses ouvrages sur Volkswagen, retrace toute l’histoire de la Rover P4 depuis sa conception à la fin des années 1940 jusqu’à sa disparition en 1964. Dans cet article des plus complets, très rare dans la presse française, toutes les versions y sont évoquées, en allant des prototypes M jusqu’aux versions sport Marauder, en passant par le cabriolet Pininfarina. Agrémenté de photos rares, dont une prise sur le stand du BCCRC en 2000, à Rétromobile, l’article propose également des chiffres de production (sans citer cependant sa source !), qui diffèrent de ceux donnés dans le livre Rover, l’élégance britannique(ETAI – 2015), qui reprenaient ceux de l’historien spécialiste de la marque Graham Robson.

A noter également dans ce même numéro de l’Aventure automobile, un article de 10 pages consacré aux exportations d’Austin aux Etats-Unis entre 1945 et 1960, mais aussi de Morris, MG, Jaguar, Triumph et de plusieurs autres grandes marques britanniques.

L’Aventure automobile est disponible dans les bonnes maisons de la presse, en particulier dans les gares et aéroports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam, merci de compléter la réponse * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.